4 conseils pour réussir sa fête d'Halloween pour les tout-petits uggs pour les tout-petits

4 conseils pour réussir sa fête d'Halloween pour les tout-petits

PagesJaunes.ca
4 conseils pour réussir sa fête d'Halloween pour les tout-petits © 123RF.com 4 conseils pour réussir sa fête d'Halloween pour les tout-petits

Rassemblez tous vos petits fantômes, gobelins et zombies pour une fête qui vous glacera le sang de plaisir! Voici comment célébrer l'Halloween avec de petits jeux d'épouvante, des activités et des frissons garantis pour les enfants de tous âges!

1. Créez un menu d'Halloween

Concevez un menu d'Halloween qui donnera la chair de poule à vos petits invités.

  • Enveloppez des saucisses à hot-dog dans des petits croissants et servez à vos jeunes convives des «momies chaudes» au lieu des traditionnels chiens chauds.
  • Des bâtonnets de fromage peuvent très bien servir de doigts de sorcière.
  • Découpez une banane en trois morceaux égaux, puis dessinez des yeux et une bouche avec du chocolat fondu pour de délicieux petits fantômes pas si terrifiants.
  • Transformez vos biscuits au chocolat favoris en terrifiantes et savoureuses araignées. Utilisez des bretzels en guise de pattes et faites des yeux avec des petits bonbons enrobés de chocolat.

Les enfants auront beaucoup de plaisir à manger vos petites créatures!

2. Organisez un concours de costumes

Qui dit Halloween dit concours de costumes. Encouragez vos invités à se présenter dans leur plus beau costume d'Halloween.

  • Organisez un concours de costumes d'Halloween en préparant une sorte de scène où les enfants viendront montrer leur costume de pirate, de princesse, de super-héros ou de dinosaure.
  • Donnez un prix à chaque enfant, par exemple pour le costume le plus effrayant, celui qui brille le plus, ou encore celui qui a fait le plus rire.

3. Organisez des activités captivantes

Planifiez quelques activités à saveur d'Halloween pour garder les jeunes dans l'esprit de l'épouvante.

  • Organisez des stations de collecte de bonbons autour de votre maison, que ce soit sur une cour arrière ou dans un parc. Demandez à quelques parents de vous aider à distribuer les bonbons pendant que les enfants partent à la chasse.
  • Organisez une partie de quilles à la citrouille. Peinturez des rouleaux de papier de toilette en blanc et ajoutez-y un visage de fantôme. Mettez ces rouleaux à la verticale, comme des quilles, et donnez à chaque enfant une petite citrouille à faire rouler dans les fantômes.

4. Faites du bricolage

Le bricolage d'Halloween est une autre excellente idée pour garder les enfants divertis.

  • Laissez-les décorer des biscuits avec du glaçage noir et orange. Vous pouvez même utiliser des emporte-pièces pour faire des gâteries en forme de citrouille, de chauve-souris ou de fantôme.
  • Procurez-vous des masques de peinture que les enfants auront la joie de décorer avec des brillants, de la peinture, de la paillette et des plumes. Ils retourneront à la maison avec un nouveau déguisement.

L'Halloween est une journée amusante et mémorable pour les enfants. Invitez les meilleurs amis de vos enfants à une fête d'Halloween qui donnera la chance à chacun de montrer leur costume à tous, dans le plaisir... et l'épouvante!

Accéder à l'Accueil MSN
Accéder à MSN Actualités

uggs pour les tout-petits

uggs femmes
grandes bottes ugg
ugg hæler
ugg støvler tilbud
La Saint Valentin et les célibataires

Les célibataires et la Saint Valentin

Isabel 14 février 2012 Billets d'humeur

C’est la Saint Valentin. Le monde vit au rythme de l’amour. Il y a du velours rouge et des coeurs partout. Les couples s’aiment, les célibataires dépriment. Cupidon est un con.

14 février. Love is in the air. Tous les couples amoureux roucoulent de bonheur et se concoctent des moments à base de regards tendres, de câlins et de petits mots doux susurrés à l’oreille. Les vitrines des magasins sont envahies de boîtes de chocolats, d’ours en peluche, de chandelles et de bouquets de fleurs. À tous les coins de rues, l’ambiance est au rouge vif, au rose framboise, à l’amour et à la passion.

Les publicitaires se frottent les mains. Les bijoutiers et fleuristes jubilent.

Ça dégouline de romantisme de partout. C’est beau, c’est plein de sentiments, de désir, de plaisir, de tendresse. C’est joli, et pourtant.

Le 14 février ne fait pas que des heureux. Pendant que les amoureux s’affairent à rendre leur journée inoubliable, des millions de célibataires dans le monde désespèrent. Le 14 est une journée de dépression, de morosité, de remises en question. « Je déteste les couples »; « Je ne trouverai jamais personne »; « Je suis trop vieille, trop grosse, trop moche»; « Personne ne voudra jamais de moi et puis je ne sais même pas où je pourrais rencontrer quelqu’un.»

Ambiance.

Le 14 février, les personnes seules sont au bord du gouffre. En overdose totale de velours rouge, de petits cœurs et autres insoutenables décorations romantiques qui leur renvoient en pleine figure que cette année encore, elles sont seules.

Le 14 février, pour les célibataires du monde entier, Cupidon est un con.

Pourtant, durant les 364 autres jours de l’année, le célibataire assume pleinement son mode de vie et son statut civil. Le 14 février ne devrait tout simplement pas exister. Le célibataire se coucherait le 13 et ne se réveillerait que le 15. Cette perspective lui éviterait la vue de tous ces couples amoureux et niais, les phrases inquiètes de sa mère qui s’en fait de le voir mener une vie en solo depuis un brin trop longtemps, les questions curieuses de ses collègues de boulot.

« Tu fais quoi toi ce soir pour la Saint Valentin… ? »

Des économies, crétin.

Le 14 février, la personne seule n’a bien souvent qu’une seule envie : s’apitoyer sur son sort. Aller marcher le long d’une rive brumeuse, shooter dans un caillou ou dans une ordure qui traîne sur son chemin, regarder l’horizon et pousser un long soupir de désespoir. Puis, rentrer à la maison, revêtir son pyjama le plus improbable, se mettre un sac sur la tête, avaler 1kg de crème à la glace en chantant de toutes ses forces – et guidé par la toute-puissance de ses désillusions – « All by myself » de Céline Dion.

Le 14 février, pour les célibataires, Cupidon est un con. Et Bridget Jones un modèle.

Heureusement, il existe des solutions.

Plutôt que de noyer son chagrin dans la vodka, les comédies romantiques, le Nutella à la petite cuillère ou autres énormes pots de crème fraiche, le célibataire dépressif devrait se rappeler deux-trois principes de base:

Le célibat est courant.

La Belgique compte plus de 1.5 millions de célibataires. Et 5,3% de la tranche 40-70 ans de la population n’a jamais connu de relation stable*. Cupidon fait mal son travail, on l’a déjà dit plus haut.

Le célibataire est libre.

Aucun compte à rendre. Aucune pression concernant l’épilation. Pas de cadeaux à acheter (à noter que chaque année, les amoureux dépensent en moyenne 57€ en cadeau de Saint Valentin.) Dans son lit, le célibataire dort du côté qu’il préfère, éteint la lumière à l’heure qui l’arrange. Il a moins de vaisselle, peut porter des Uggs fourrées et des pulls difformes s’il en a envie. Le mot « concession » n’existe plus et sa vie n’appartient qu’à une seule personne: lui-même.

La Saint Valentin est une fête de la débauche.

À l’origine, la Saint Valentin était une fête réservée aux célibataires. Le 14 février, un cache-cache géant était organisé dans le village. Les jeunes filles célibataires se cachaient aux alentours du village et se mariaient, dans l’année, avec le garçon qui les avait découvertes. Une idée à creuser, peut-être.

La Saint Valentin est une fête ringarde.

De nombreux couples ne fêtent pas la Saint-Valentin. Pire, ils l’exècrent. Moins d’1 Belge sur 5** prévoit de la fêter cette année. Beaucoup pensent que cette fête commerciale n’est qu’un prétexte pour en foutre plein les poches des commerçants, médias et publicitaires. C’est sûr, ce n’est pas aujourd’hui que les fleuristes se plaindront de la crise.

Le célibat est un véritable phénomène de mode.

Être seul, c’est branché! Le célibataire attire toutes les convoitises et est le héros de nombreuses séries TV (Sex and the City, par exemple). Être célibataire est synonyme de sorties, de liberté, d’aventure, de non-conformisme. Le célibataire est une personne très au fait des nouvelles tendances, amateur de culture et d’art. Il prend soin de son corps et sa philosophie de vie se résume en deux mots : liberté et aventure. Amazing!

Si malgré tout cela, la Saint Valentin vous procure encore quelques allergies, pensez à prendre des vacances du côté de l’Ouzbékistan. La fête des amoureux y est interdite.

Et Cupidon ne pensera sans doute pas à vous y rejoindre, il est con.

Ah bon, je l’avais déjà dit?


Toi aussi tu détestes Cupidon? Et cet article t’a plu? Alors partage-le autour de toi et rejoins-moi sur Facebook et Twitter.

D’autres articles à lire sur ce blog:

  • Lettre à Cupidon
  • Les 10 filles qui font fuir les hommes au premier rendez-vous
  • Le prince charmant n’existe pas

1 Commentaire

  1. je viens de découvrir ton blog ! il est tout simplement génial !
    bravo !

    Répondre

Laisser un commentaire Annuler la réponse.



Chaussures à mon pied

Publié par Madamezazaofmars sur 20 Février 2012, 12:56pm

 

Cet hiver, après le lâche abandon de mes fausses UGG dont la semelle s' est complètement décollée, je me suis retrouvée avec une seule paire de bottes. Je me suis donc mis en quête d'une nouvelle paire de chaussures. Et quand on connait mes goûts, je ne suis pas facile à contenter et pourtant j' ai réussi à me décider. Je vous présente donc ma nouvelles paire de bottes.

 

 

Robe la Redoute, collant Mood Kit, Bottes Cable la halle aux Chaussures, Bandeau H&M

 

 

Et en gros plan...

 

 

 

J' ai donc choisi une paire de bottes Cable couleur taupe. C'est ce type de bottes que 'lon appelle Camarguaise et quand je les ai choisis j' ai aussi pensé que je pourrai les porter avec des jupes ou des robes , c'est ce qui a fini de me décider. J' adore aussi la couleur et le talon en bois  pas trop haut. Le dessus cuir a fini de me séduire. Je trouve qu' elles vont bien avec mon côté bohême.

 


 

Chaussures offertes par la Halle aux chaussures, merci encore...

 

Et les contributions de la semaine

 

Arwen nous présente le look d' Audrey du blog Sushi & Pedro pour la marque Mesdemoiselles

 

 

Chez Celine, un look d' hiver léger léger

 

 

Bonnet Edeis La Redoute
Étole ? (sur le net mais ne me souviens pas où)
Blouson cuir la Redoute
mitaines Somewhere la Redoute
Bottes Sorel, modèle Shila
Bague Scape (sur etsy)

 

 

 

 

 

 

 

 

Alice fond pour son poupon

 

 

 

 

bavoir h&m, gilet matelassé dpam, body et tee-shirt Monoprix, legging h&m et une chaussette rescapée.

 

Un joli sweat Zara chez Mamy Soren

 

 

 

 

 

On s' habille déjà pour le printemps chez Val 1603

 

 

 


 

 

Un grand merci a toutes et bonne semaine, lookée ou pas...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chaussures Paris 22/02/2012 13:32


J'adore tes bottes. Et puis c'est très pratique en ce temps glacial. Moi aussi j'en ai une petite collection chez moi. j'ai fouillé presque toutes les boutiques de chaussures de Paris pour les
trouver. J'ai une préférence pour les bottes blanches, mais malheureusement, elles se salissent très vite.

Madamezazaofmars 22/02/2012 20:50



Moi j' adore le camel



Arwen 21/02/2012 16:36


elles sont cool tes bottes : j'aime beaucoup!

Madamezazaofmars 22/02/2012 20:50



Merci, j' ai hésité longtemps



Céline☼ 21/02/2012 14:06


Mes Ugg à moi sont définitivement devenues mes chaussons d'intérieur et sont parfaites dans ce rôle-là ! J'ai trop peur de les salir dehors, faut dire. ;-)


Elles sont de la même couleur caramel que tes nouvelles bottes. Un de mes couleurs préférées pour les chaussures.

Madamezazaofmars 22/02/2012 20:51



Oui mais toi tes uggs c'est des vraies ;-)



voyelle 21/02/2012 11:22


J'adore l'instant des émotions du lutin  d'Alice !!! JE CRAQUE !!!!!!!!

Madamezazaofmars 22/02/2012 20:51



Oui il est a croquer