uggs donne

Frequently Asked Questions

Important Phone Numbers for workers and parents

Bus Pick up Times

Starting date

scintilla ugg bootsn style='font-size:22.0pt;color:#5F5F5F'>Worker Protection Standard (WPS)

What you need to bring to Work


uggs donne

ugg verkoop
ugg málaí
ハグ
marinblå uggs

Justice Pour se venger, il donne l’adresse de son ex sur un site de rencontres

7 08.03.2014 07:31
Photo d'illustration

Photo d'illustration

Acheter le
journal (0,95€)
Alerter la
rédaction
S'abonner à
la newsletter
Annoncer
un événement

Le tribunal correctionnel du Mans a condamné vendredi à trois mois de prison ferme un militaire du 2e RIMA qui a usurpé l’identité de son ex-compagne sur un site internet libertin, suite à une séparation douloureuse.

Huit mois après leur séparation, et alors qu’elle vivait désormais seule avec leur fille de cinq mois et demi, la femme avait eu la mauvaise surprise de voir sonner à sa porte plusieurs inconnus ayant pris rendez-vous sur le site pour avoir des relations sexuelles. À deux ou plus.

La mauvaise blague s’est répétée plusieurs jours de suite. Après avoir trouvé refuge chez des membres de sa famille, la victime a finalement dû déménager, se sentant littéralement harcelée et n’osant plus sortir de chez elle.

Arrêté par les policiers manceaux, le prévenu, aujourd’hui âgé de 28 ans, a reconnu les faits, expliquant s’être inscrit sur le site internet sous le nom de son ex-compagne pour se venger d’elle sur fonds de rupture douloureuse.

Plus de détails dans "Le Maine Libre" daté de ce samedi 8 mars.

Commentaires (7)

Ca n'est vraiment pas bien de
Bardamu sam, 02/09/2017 - 18:38

Ca n'est vraiment pas bien de faire des choses pareilles, personellement j'aurais également porté plainte!
Céline Robert

Ce genre de pratique est courante
Anais lun, 07/07/2014 - 12:45

Moi même ayant été adepte des site de rencontre, je peux vous dire que nombreux sont les numéros de portable bidons de filles qui circulent sur le net!
Souvent des mecs jaloux qui se vengent de leur ex!
Mais la il est allé un peu trop loin! On ne fait pas ce genre de chose quand on est un père de famille!
Malheureusement une séparation douloureuse peut conduire à des actes invraisemblables part des personnes "normales"

bravo le papa
forhand ven, 27/06/2014 - 16:25

Il n'a même pas eu une pensée pour la sécurité de son bébé ?

Les dérives des sites de rencontre
martinchenip ven, 27/06/2014 - 15:50

Malheureusement, cela fait partie des dérives pouvant faire parti des sites de rencontre. Ces derniers peuvent constituer de très bons outils de rencontre, mais cela dépend en grande partie de ce que les gens en font... En ce qui me concerne, j'ai moi-même rencontré ma copine sur internet (mais pas par l'intermédiaire d'un site de rencontre comme Hugavenue), donc je sais bien qu'internet peut aussi déboucher sur de très belles choses !

A Jean Luc 1, Je suis pour la
Pandore dim, 09/03/2014 - 06:41

A Jean Luc 1,

Je suis pour la divulgation de l'identité, après la culpabilité établie, suite à un jugement .

Ici, on parle d'un fait divers .

Qui ne connaît pas un proche ayant eut un divorce houleux ?

Bon là c'est vrai qu'il a poussé le bouchon un peu loin .

Et je le répéte je ne vois pas l'utilité de faire état de l'employeur, pour un fait d'ordre presque "

privé ", que cela soir le 2éme RIMa, Renault, Carrefour , etc ...

Pourquoi Pandore voulez-vous
jean-luc 1 sam, 08/03/2014 - 16:09

Pourquoi Pandore voulez-vous dans certains cas que le Maine-Libre donne le nom de l'agresseur ou du fautif ,et dans d'autres pas ?,seriez-vous plutôt pour l'ordre que le désordre ?,on ne touche pas à l'armée ni à la gendarmerie! ,même quand cela est avéré !,y aurait-il une justice à géométrie variable de votre part ?(MDR) ,un militaire aurait-il plus de complaisance à vos yeux qu'un simple étranger ?

Au Maine libre : Pourquoi
Pandore sam, 08/03/2014 - 11:32

Au Maine libre :

Pourquoi faire mention du métier de cette personne ?

Et de son lieu de travail ?

Il y a de forte chance qu'il subisse une double peine de la part de son employeur : le motif sera atteinte au renom de l'armée.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne
Déjà abonné au journal
  • Gérez votre abonnement papier
  • Profitez de l’offre numérique
  • Bénéficiez de vos privilèges abonné


Justice Pour se venger, il donne l’adresse de son ex sur un site de rencontres

7 08.03.2014 07:31
Photo d'illustration

Photo d'illustration

Acheter le
journal (0,95€)
Alerter la
rédaction
S'abonner à
la newsletter
Annoncer
un événement

Le tribunal correctionnel du Mans a condamné vendredi à trois mois de prison ferme un militaire du 2e RIMA qui a usurpé l’identité de son ex-compagne sur un site internet libertin, suite à une séparation douloureuse.

Huit mois après leur séparation, et alors qu’elle vivait désormais seule avec leur fille de cinq mois et demi, la femme avait eu la mauvaise surprise de voir sonner à sa porte plusieurs inconnus ayant pris rendez-vous sur le site pour avoir des relations sexuelles. À deux ou plus.

La mauvaise blague s’est répétée plusieurs jours de suite. Après avoir trouvé refuge chez des membres de sa famille, la victime a finalement dû déménager, se sentant littéralement harcelée et n’osant plus sortir de chez elle.

Arrêté par les policiers manceaux, le prévenu, aujourd’hui âgé de 28 ans, a reconnu les faits, expliquant s’être inscrit sur le site internet sous le nom de son ex-compagne pour se venger d’elle sur fonds de rupture douloureuse.

Plus de détails dans "Le Maine Libre" daté de ce samedi 8 mars.

Commentaires (7)

Ca n'est vraiment pas bien de
Bardamu sam, 02/09/2017 - 18:38

Ca n'est vraiment pas bien de faire des choses pareilles, personellement j'aurais également porté plainte!
Céline Robert

Ce genre de pratique est courante
Anais lun, 07/07/2014 - 12:45

Moi même ayant été adepte des site de rencontre, je peux vous dire que nombreux sont les numéros de portable bidons de filles qui circulent sur le net!
Souvent des mecs jaloux qui se vengent de leur ex!
Mais la il est allé un peu trop loin! On ne fait pas ce genre de chose quand on est un père de famille!
Malheureusement une séparation douloureuse peut conduire à des actes invraisemblables part des personnes "normales"

bravo le papa
forhand ven, 27/06/2014 - 16:25

Il n'a même pas eu une pensée pour la sécurité de son bébé ?

Les dérives des sites de rencontre
martinchenip ven, 27/06/2014 - 15:50

Malheureusement, cela fait partie des dérives pouvant faire parti des sites de rencontre. Ces derniers peuvent constituer de très bons outils de rencontre, mais cela dépend en grande partie de ce que les gens en font... En ce qui me concerne, j'ai moi-même rencontré ma copine sur internet (mais pas par l'intermédiaire d'un site de rencontre comme Hugavenue), donc je sais bien qu'internet peut aussi déboucher sur de très belles choses !

A Jean Luc 1, Je suis pour la
Pandore dim, 09/03/2014 - 06:41

A Jean Luc 1,

Je suis pour la divulgation de l'identité, après la culpabilité établie, suite à un jugement .

Ici, on parle d'un fait divers .

Qui ne connaît pas un proche ayant eut un divorce houleux ?

Bon là c'est vrai qu'il a poussé le bouchon un peu loin .

Et je le répéte je ne vois pas l'utilité de faire état de l'employeur, pour un fait d'ordre presque "

privé ", que cela soir le 2éme RIMa, Renault, Carrefour , etc ...

Pourquoi Pandore voulez-vous
jean-luc 1 sam, 08/03/2014 - 16:09

Pourquoi Pandore voulez-vous dans certains cas que le Maine-Libre donne le nom de l'agresseur ou du fautif ,et dans d'autres pas ?,seriez-vous plutôt pour l'ordre que le désordre ?,on ne touche pas à l'armée ni à la gendarmerie! ,même quand cela est avéré !,y aurait-il une justice à géométrie variable de votre part ?(MDR) ,un militaire aurait-il plus de complaisance à vos yeux qu'un simple étranger ?

Au Maine libre : Pourquoi
Pandore sam, 08/03/2014 - 11:32

Au Maine libre :

Pourquoi faire mention du métier de cette personne ?

Et de son lieu de travail ?

Il y a de forte chance qu'il subisse une double peine de la part de son employeur : le motif sera atteinte au renom de l'armée.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne
Déjà abonné au journal
  • Gérez votre abonnement papier
  • Profitez de l’offre numérique
  • Bénéficiez de vos privilèges abonné